La partie supérieure de la bombe.

Le lithium 6 ou 7 dépendant de la bombe (le lithium se transformera en tritium) est enfermé dans le cœur du plutonium (239). Cette « boule » de plutonium est entourée d’une zone de vide. Cela permet aux neutrons de se déplacer plus facilement et de s’assurer qu’ils vont dans la bonne direction (vers le centre). Ce vide est lui-même entouré d’une couche d’uranium 238 (l’uranium 238 ne peut pas supporter une réaction en chaine [l’énergie n’est pas conservée : le neutron libère n’est donc pas assez énergétique et ne peux donc pas fissionner un atome], mais l’énergie produite par l’uranium et suffisante pour enclencher une fusion).
Et pour boucler le premier étage, celui-ci est entouré de lentilles explosives qui auront pour but d’envoyant des neutrons énergétiques vers l’uranium.

Capture d’écran 2013-02-25 à 22.53.31
Représentation d’un étage à fission.

Retour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s